Jasmin, chaton Scottish straight, a écrit une longue lettre à sa maman Hiloula :

Ma chère maman Hiloula,

On me dit que tu es un peu triste, alors je t'écris cette lettre pour te rassurer et te dire de ne pas l'être.

Tout d'abord, sache bien que je n'oublie rien de tous les moments de tendresse que nous avons partagés. Tu as été  et tu es une maman formidable, et franchement tu t'es drôlement bien occupée de nous tous. C'est pour ça que nous sommes devenus une sacrée bande de bluebell...

Il faut te reposer maintenant.

Sache aussi que du fond de mon petit coeur de futur grand chat, j'ai toujours su que notre destin était de découvrir le monde et de partir à l'aventure d'une autre famille. Toi aussi, quand tu étais petite tu as quitté ta maman pour aller vers le monde. 

Alors, écoute: ça va super bien. ici, c'est cool. Il y a quatre grands escaliers dans la maison, et j'adore y passer du temps. En bas, c'est une grande pièce living cool, avec un super tapis, l'arbre à chat, le canapé, et tout et tout...En haut, c'est le salon plus "chic", et je vais partout : sur le canapé, les fauteuils XVIII°, la balancelle de Mamie (j'adore) la table de salon tout en verre, avec Casimir ça nous épate d'être suspendus en l'air et de voir en dessous, et puis après c'est les chambres, avec plein de choses douces, ils appellent ça des édredons, des courtepointes, de la moquette...

Et puis, j'ai un super copain, Casimir. Il est gros, j'espère que je vais devenir comme lui, c'est une famille de rugbymen ici, à ce que j'entends, et il n'arrête pas de me coller aux basques. Mais tu sais, je n'ai peur de rien, et on s'amuse. Le mieux, c'est quand on se court après, à travers les escaliers.

Parfois, il "sort". "Il "SORT"? Là, je ne sais pas trop ce que ça veut dire,et il paraît que je suis trop petit pour le faire. Tu parles, moi, trop petit! En tout cas, quand il revient, il est tout froid, il me fait des bisous un peu frais, mais je sens plein de choses nouvelles: des odeurs de feuilles, de mousses, de terre. Quand je serai grand, j'irai aussi.

Ma maman d'ici me donne des tas de bonnes choses à manger:  hier, j'ai eu du poisson poché et le soir de la mousse avec des petits morceaux de jambon...et une vache qui rit. Là, j'ai été malin sur ce coup là: le réfrigérateur était ouvert, j'ai mis le nez dedans et posé ma patte sur la boîte...du coup, ça lui a donné ( à ma maman d'ici) l'idée de me donner une portion. J'en avais plein les bouts des moustaches, mais tu m'as appris à être tout propre, alors je me suis bien léché. je ne sais pas pourquoi, mais ma maman a montré ses dents et ri... Franchement, je m'appliquais drôlement, surtout que j'en avais aussi sur le cou.

J'ai eu une sorte de diarrhée ( ici, on dit "déripette"). J'habite la région parisienne maintenant! Et on m'a donné des petits bonbons blancs: ce matin, impeccable. De belles petites crottes toutes noires et dures. J'ai du coup rencontré le "véto" d'ici. Il a été gentil.

Mon papa d'ici dit que 'j'ai de la personnalité". Je ne comprends pas encore tout, mais je crois que c'est bien. En fait, je n'ai peur de rien, je m'amuse ou je dors. Je vais la nuit chez Marie. On est bien tous les deux. Je dors dans son ventre ou dans son cou, ça dépend...

Ne t'en fais pas, ma chère maman Hiloula, nous on est de bons petits british, on est cool et fun. Et on a la classe. 

Je t'embrasse très fort. Dis aussi bonjour à mon papa et ma maman des Bluebell, et aux autres chats, ainsi qu'aux deux rottweillers...Grâce à tous, je suis un boss et je mène ma vie de petit chat comme tu aimerais me la voir mener.

Jasminou.

PS: je ne t'ai pas parlé de Léonie. Elle est un peu duchesse, mais à part ça, tu sais, ça va...Elle adore le dernier étage, son hamac suspendu au radiateur et méditer sur le rebord de la fenêtre en regardant la vie qui coule. Moi aussi je ferai ça plus tard. En attendant, je m'amuse. Mon jouet du jour: un petit bout de papier crépon bleu ciel...Je fais le tour du salon avec, je repars en sens inverse. Gros bisous encore de ton petit "boy"!

 


 

 Voici les premières photos de Jasmin (et Casimir son demi-frère) :

 

Et la première vidéo. (A la maison ce carton était son jouet préféré) :

 

L'art de la sieste : Casimir me montre comment faire, et moi je m'applique :

 Regarde maman, Casimir et moi on est inséparables, il me fait même ma toilette :


 

 Jasmin et son demi-frère Casimir ont écrit une lettre à leurs mamans respectives :

Voilà, c'est Noël, le premier Noël à Sceaux. Tous les deux, on pense fort  à vous et on vient vous raconter un peu de notre vie.

Tout d'abord, on va très, très bien. On a grandi depuis que l'on a quitté notre nid douillet. Moi, Casimir, je suis tout en rondeur, et mon poil est d'un doux...et comme je suis très souple, quand on me porte, on pourrait croire que je vais glisser. Mais maintenant j'ai la démarche chaloupée, la bajoue aguicheuse, et la moustache à la Cyrano. Franchement, maman Feutrine, tu serais fière de moi, et je me plais beaucoup. Jasmin est plus petit, mais il va grandir: déjà, il fait 1,8kgs...et encore, il bouge tellement dans la balance, pas facile de lire le chiffre exact. 
 
Avec Jasmin, on s'entend à merveille. Le matin, on fait des bêtises: on se court après, on joue à la bataille, je le prends dans mes grosses pattes, et je le tiens tout serré...parfois ma maman d'ici me fait:"TTTTTuut...Casimir!" alors je le lêche partout sur la tête, "genre" gros calin, mais quand elle a le dos tourné...
 
On court partout, on se cache dans le rideau de la porte d'entrée, on joue avec les libellules, avec les balles...Parfois, je monte sur le ventre de mon papa d'ici pour le pitrouiller et m'intéresser à ses chiffres. Sans moi, il est perdu. Au moins quand je suis là, il arrête de regarder son Ipad, et ça va tout de suite mieux. 
 
Et puis, on dort, on se prélasse, moi je sors, ça épate mon petit copain, mais je ne vais pas loin, surtout que maintenant qu'il est là j'aime mieux être avec lui. 
 
On nous donne de la bonne nourriture. On a découvert le pâté de foie! Ah la la, ça c'est bon! Après, on se pourlèche, on se nettoie, on va somnoler béatement. L'après-midi, c'est la sieste. De 13h à 18h environ. Moi je dors sur le fauteuil de cuir, en bas. Ou dans mon pot - jardinière, si, si, j'y tiens encore. C'est un peu serré, mais j'adore ce pot. Du coup, ils me disent que je suis "empoté"! 
Je me pousse un peu car Jasmin veut écrire aussi.
 
Coucou maman Hiloula, c'est Noël! J'ai entendu qu'on allait avoir de la poularde. Tu sais, je suis très gourmand. Je sais que ce n'est pas très bien, mais Casimir me dit que ce n'est pas grave. 
 
Casimir, je fais tout ce qu'il me dit, c'est mon idole. Il m'a dit que pour Noël, il fallait être sage. Comme je ne sais pas trop comment faire, je me suis dit que j'allais faire la sieste. Ca a marché: on a dit que j'étais très sage. Je crois que j'aurai de la poularde! en tout cas, ça sent bon. Et toi, tu manges quoi pour ton réveillon? Après il y aura des bûches, et demain, une grosse côte de boeuf... Ah, c'est drôlement bien Noël. 
 
La nuit, maintenant je dors dans les escaliers, car je surveille la maison. C'est Casimir qui me dit qu'il faut s'occuper de nos humains. Bon, moi je dors beaucoup, mais je veille aussi. 
 
Le matin, on arrive pour le petit déjeuner. Tu sais, je fais un petit tour très rigolo: ma maman d'ici, elle prend la boîte de Shésir, elle tape avec une fourchette sur le couvercle, ça fait un petit bruit et pschiiiit elle ouvre le petit opercule...et alors, je me roule par terre en montrant mon bidon. Je le fais à chaque fois, et du coup elle me donne mon repas. Je crois que ça l'amuse ce petit tour de clown. Elle va sûrement me filmer un matin avec son téléphone. Elle vous enverra les images...En tout cas, Léonie me regarde bouche bée. Elle, elle a un autre sachet. Je cois que c'est parce qu'elle est un peu difficile. Mais maintenant, on s'entend bien. 
 
Voilà, nos mamans chéries, on a des vies assez cool.
 
On a appris que Java et Jade'Or étaient parties ensemble. Super. C'est bien d'être avec sa bonne moitié. Les âmes soeurs. Ici, il y a pas mal de livres, mine de rien, on se cultive. Entre deux sommes.
 
On vous léchouille bien les bajoues, et on vous dit à toutes les deux un très bon Noël. Plein de léchouilles aussi à nos mamans Delphine et Virginie.
 
On espère que tous les Spiban et tous les Bluebell vont bien. Et on signe de nos patounes bien rondes. 
Casimir et Jasminou. 
 
PS: ma maman d'ici est très contente de ses gros minous. 
 
Jasmin au petit déjeuner : il sait y faire pour charmer son entourage 
 
  

 
 Quelques nouvelles de Jasmin, Scottish Straight lilac, né dans notre portée 2015.
 
On commence par une adorable vidéo, pleine tendresse, avec son demi-frère Casimir :

Jasmin est toujours un petit chat hyperactif :

La zen attitude et la classe quoi qu'il arrive :

Dis Casimir tu le vois cet oiseau ? On y va ?

 
 
Petite escapade des deux loulous dans le jardin :


 
Jasmin et son demi-frère Casimir sont en vacances et comme, par chance, Jasmin est un chaton littéraire, 
il nous a envoyé une lettre :
 
Bonjour maman Feutrine et maman Hiloula, 
 
Notre maman d'ici nous a grondés car nous n'avons envoyé que quelques "cartes postales" de nos exploits de vacances, sans raconter notre vie. Alors nous venons nous faire pardonner en prenant la plume pour donner davantage de nouvelles.

Nous sommes en VA-CAN-CES!

A Cucuron. Le paradis sur terre...

Casimir m'avait raconté déjà,  la chaleur, le soleil, le ciel bleu, les bestioles dans l'herbe, les nuits chaudes, et le très grand jardin avec les oliviers, les petits chênes verts... Mais c'est tellement mieux quand on le vit. On s'amuse le matin et le soir à chasser les papillons, à courir dans l'herbe, à escalader les murs, les chênes  et les oliviers... Il ya des poules dans un enclos au fond du jardin et un chien qui reste dans son grand chenil ( son maître vient le sortir...). Le matin, on s'amuse à venir lui dire bonjour. Casimir est circonspect, mais moi, les chiens, même pas peur... Les poules ont des yeux tout ronds, elles n'ont pas l'air de faire grand cas de nous.

 

Dans la journée on dort, dans les petits coins, sur les pierres chaudes...et vers 17h on remet le nez dans l'herbe, et c'est parti pour de folles soirées.

Léonie aussi est là: tous les trois  on a eu droit au Sud. Léonie a fait le grand voyage en voiture jusqu'à Avignon, et elle a dormi à l'hôtel. On ne sait pas ce que c'est qu'un hôtel. Elle fait la fière, parce qu'elle a fait le grand voyage sur la valise, à l'arrière,  qu'elle a été très sage, et très mignonne, et patati et patata...Nous avec notre papa d'ici on est arrivés le lendemain en train. Léonie nous attendait à la gare. On a voyagé dans la même bulle, et on a pris le RER pour aller à la gare de Lyon. On a eu un peu peur, il y avait du monde, le RER c'est pas terrible,  mais dans le train ça allait mieux. Le temps d'un mini somme et hop on était à Avignon. Ouf, il faisait chaud... Après, on a fait tous les trois de la voiture, et on a grimpé dans le Lubéron.  Et maintenant, on s'amuse à Cucuron.

 
On pense à vous et on espère que vous allez très bien. Comment vont les petits chatons maintenant? Et toi maman Hiloula, ça va mieux? Et toi, maman Feutrine, tes petits sont encore là, ou déjà partis? Moi, c'est bientôt mon anniversaire. Tu n'as pas oublié, hein? Casimir est toujours aussi sage, ma maman d'ici dit que c'est comme "Monsieur Parfait", sauf qu'il est hyper bavard. Alors ça, il en raconte des choses. Moi, je suis un peu aventurier, il paraît, et j'adore m'intéresser à tout ce que je vois. Mais je garde mes pensées pour moi-même. Léonie est drôlement contente d'être aussi en vacances, et malgré son grand âge ( chut, il ne faut pas qu'elle m'entende...) elle est plutôt en forme. Elle est toujours collée à notre maman d'ici. Le matin, elle la suit pour le "tour du café": c'est un grand tour dans le jardin avec la tasse de café. Alors, nous aussi, on suit. On adore le "tour du café". On fait la pelouse, les allées de gravier, le tour de la piscine, le petit jardin du fond avec le chenil et les poules...Bref, on est bien comme tout ici.

On vous léchouille fort. Casimir continue à me faire ma toilette! Il est toujours tiré à quatre épingles. Moi je suis plus cooool question présentation...

Vous ferez plein de ronrons à vos mamans Virginie et Delphine. On pense bien à elles.

Les terreurs poilues du Lubéron.

PS : Casimir a relu, il me dit que ça va, que je n'ai pas fait de fautes et que j'ai raconté l'essentiel, mais qu'il faut  rajouter qu'on est couchés à minuit, et qu'il suffit d'agiter le sachet de nourriture pour qu'on arrive à toute allure dans la cuisine! On a toujours très bon appétit! A très bientôt.

 
A bientôt pour d'autres nouvelles de Jasmin et Casimir...