Le Scottish Fold : un look unique pour un chat parfait

Scottish fold bleue qui tire la langue

Avec ses petites oreilles repliées en avant, ses joues toutes rondes, ses grands yeux étonnés, son poil épais et dense... le Scottish fold a tout d'une petite peluche qui séduira les plus difficiles d'entre nous.

On se régale rien qu'en le regardant, ce "chat casquette" comme on l'appelle parfois, allie la beauté à l'originalité. Et lorsque l'on a la chance de partager sa vie avec l'un d'entre eux, on se rend vite compte que ce petit ourson aux oreilles pliées est vraiment "différent" des autres chats.

 Chaton scottish fold crème point de la chatterie du Spiban

 Un peu d'histoire pour commencer : l'origine du Scottish fold 

Comme son nom l'indique, notre ami Scottish Fold (littéralement "pli écossais") vient d'Ecosse. Enfin, c'est là que l'on remarqua officiellement la première représentante de cette race : Susie, une Scottish Fold blanche née dans une ferme écossaise en 1961.

Néanmoins, les oreilles pliées du Scottish Fold étant le résultat d'une mutation génétique naturelle il est fort probable que d'autres chats aux oreilles pliées aient vu le jour ici ou là, sans que l'on ne cherche à en faire une race à part entière, comme l'ont fait William et Marie Ross qui furent les premiers "éleveurs" de Scottish Folds.

Certains textes parlent d'un "chat chinois, d'assez grande taille, à tête ronde surplombée de deux oreilles repliées sur le côté, qui aurait été élevé pour être mangé". Un de ces chats aurait pu être ramené par un marin anglais dans les années 1880.

Cependant, c'est bien Susie, puis sa fille Snooks, qui sont à l'origine des Scottish Folds que nous connaissons actuellement. 

 


 Chatons British longhair et Scottish fold crèmes

Génétique : le gène Fd qui fait plier les oreilles 

Oreilles droites, oreilles pliées, poils longs, poils courts... Ca fait beaucoup de variété au sein d'une même portée, ce qui intrigue certaines personnes qui se demandent : Pourquoi n'y a-t'il pas que des Scottish Folds dans une portée de Scottish folds ? Et pire encore, pourquoi dans certains cas n'y a-t'il carrément aucun chaton scottish fold dans une portée née pourtant d'une maman fold ?

Si on compte plusieurs races différentes au sein d'une même portée, c'est tout simplement parce qu'en matière d'élevage de Scottish et Highland folds, il y a une règle absolue : il ne faut jamais croiser deux chats à oreilles pliées entre eux. Ce croisement est d'ailleurs interdit par le LOOF qui ne délivrerait pas de pedigree pour les chatons issus d'un croisement Scottish fold x Scottish fold.

Lorsque les Ross ont commencé l'élevage, ils ont d'abord marié Snooks (une fille fold de Susie) avec un chat de gouttière. De cette portée, ils ont gardé un mâle scottish fold (Snowball) qui fut marié avec une British Shorthair. Et petit à petit ils développèrent cette nouvelle race. Mais malheureusement, au fil des divers croisements pratiqués (scottish fold et british shorthair, scottish fold et chat de gouttière, scottish fold et scottish fold), on se rend compte que certaines anomalies osseuses apparaissent sur des chats à oreilles pliées.

Des études génétiques sont alors menées aux Etats Unis où l'on découvre que les oreilles pliées proviennent d'une mutation génétique naturelle et que celle-ci résulte d'un seul gène, le gène Fd. Ces études démontrent qu'il est formellement déconseillé de croiser deux chats à oreilles pliées entre eux. Le mariage idéal et indispensable à un élevage sain, étant : un chat à oreilles pliées (Fd) et un chat à oreilles droites (fd). Les chatons issus d'un tel croisement seront alors hétérozygotes Fdfd, et ne connaîtront pas les problèmes rencontrés chez les chats issus de deux parents folds.

Chaton scottish fold lilac de la chatterie du Spiban

Le gène fold Fd étant un gène dominant, il suffit que l'un des parent le porte pour qu'il s'exprime, c'est pourquoi, il suffit d'un parent à oreilles pliées pour que puissent naître des chatons Scottish Folds dans une portée. Théoriquement le nombre de chatons folds par portée serait de 50 %, mais ce chiffre ne reste qu'une statistique. Dans les faits, les mystères de la vie, font qu'il est tout à fait possible que sur une même portée, le gène fold s'exprime sur 4 chatons sur 5 par exemple, ou ne s'exprime pas du tout sur l'ensemble de la portée. Tandis que pour la portée suivante, les résultats pourront être inversés.

Les chatons peuvent également être à poils longs, même si les deux parents sont à poils courts (mais tous les deux porteurs du locus "l" poils longs, ce qui est très fréquent).

Vous l'aurez compris, lorsque l'on élève des Scottish folds, il faut aimer les surprises. Puisque dans une seule portée on peut donc avoir 4 races différentes : le Scottish Fold (poils court, oreilles pliées), le Highland Fold (poils longs, oreilles pliées), le British Shorthair ou Scottish straight (poils courts, oreilles droites) et le British longhair ou Highland straight (poils longs, oreilles droites).

Chaton scottish fold lilac joue avec sa souris


Le Highland Fold : le Scottish fold en robe longue

Chaton Scottish fold bleu et chaton highland fold bleu-crème

Lorsqu'il se met en robe longue, le Scottish Fold devient Highland Fold. Hormis la longueur du poil, qui est classé dans les poils mi-longs, rien ne différencie un Scottish Fold d'un Highland Fold.

Chatons scottish fold et highland fold crèmes de la chatterie du Spiban

Si votre coeur balance pour une petite boule de poils "ébouriffée", pensez que celle-ci vous demandera plus d'entretien qu'un chat à poils courts. Même si la longueur du poil d'un Highland fold n'est pas comparable à celle d'un persan, il faudra malgré tout le toiletter très régulièrement. A éviter donc, si vous manquez de temps ou si vous n'êtes pas fan de toilettage.

Voilà par exemple une petite Highland fold qui aurait bien besoin d'un coup de brosse :

Highland fold dressée sur les pattes arrière 

 Le Highland fold est une race plutôt rare (encore plus que le Scottish fold).

En 2012 le LOOF comptabilise seulement 72 naissances (contre 307 Scottish Folds et 4203 persans ou 5473 Maine Coons).

Chaton highland fold bleu qui baille

 


  Scottish Fold et Highland Fold : Ce qu'il faut savoir

Chaton Scottish fold bleue née à la Chatterie des Bluebell Cats

Le look : Une race plusieurs looks 

Il ne suffit pas d'avoir les oreilles pliées pour être un Scottish fold ou un Highland fold

Sur les petites annonces ou sur certains sites internet, on voit malheureusement parfois des chats ou chatons aux oreilles pliées, qualifiés donc de Scottish (Highland) fold, mais qui pourtant n'ont aucune (ou très peu) des autres particularités requises par le standard de la race. Ces chats manquent souvent de rondeur de tête, leur nez est trop long ou droit, ils ont de petits yeux ou ceux-ci ne sont pas de la bonne couleur, leurs oreilles sont pliées mais mal placées (trop hautes sur la tête), leur fourrure est "plate" (manque de sous poil), leur ossature est légère... Bref, ces chats ou chatons, malgré leurs oreilles pliées, ne sont pas des Scottish folds.

Pourtant certains de ces chats ou chatons mal typés, auront bien un pedigree de Scottish fold... Difficile de s'y retrouver lorsque l'on cherche un chaton.

Il suffit pourtant de se rappeler qu'un Scottish fold, c'est certes des petites oreilles pliées, mais aussi et surtout un chat bien charpenté, avec une tête bien large et ronde, un petit nez court, de grands yeux ronds, des oreilles pliées bien espacées, une fourrure dense au sous poil épais...

Contrairement à ce que l'on entend parfois en exposition "oh c'est exactement c'est le même que Mimine sauf que le votre a les oreilles pliées", le Scottish fold ne doit jamais être un Mimine à oreilles pliées.

Scottish fold bleue au soleil

Le caractère : Un amour de chat

Si l'on aime les chats calmes et discrets il est difficile de trouver un chat plus parfait que le Scottish Fold

Particulièrement sociable, le Scottish fold comme l'Highland fold, s'entend parfaitement avec son entourage : autres chats, chiens, enfants... Il a une grande faculté d'adaptation mais reste un chat très sensible et très attaché à son environnement.

C'est un chat d'appartement idéal, il n'a pas besoin de pouvoir courir dans l'herbe ou grimper aux arbres pour être heureux. Un lit bien moelleux ou un canapé confortable, feront tout autant son bonheur. Cependant, s'il a la chance de pouvoir sortir en toute sécurité (enclos), le Scottish fold passera des heures à se rouler au soleil, et à chasser les insectes. Nous déconseillons par contre formellement de laisser sortir librement un Scottish ou un Highland fold.

Il aime que l'on s'occupe de lui, mais c'est aussi un chat discret, qui ne sera jamais loin de vous, mais qui aura besoin de s'isoler par moments.

Les Scottish et Highland Folds sont des chats très intelligents, qui vous surprendront à multiples reprises.

On parle parfois de lui comme d'un "chat chien" et souvent comme d'un chat parfait.

Il faut rappeler toutefois que le comportement d'un animal dépend énormément de la façon dont il aura été élevé. L'appartenance à une race donne des traits de caractère, mais l'environnement dans lequel l'animal a été élevé, joue également beaucoup sur son comportement futur.

Highland fold bleu crème dans l'herbe

Le prix : Un chat cher (parfois un peu trop) 

On dit souvent que ce qui est rare est cher. 

Il est vrai que la qualité à un prix. C'est pourquoi, dans un élevage familial et sérieux (parents testés génétiquement, nombre de chats raisonnable, etc..) le prix moyen d'un chaton Scottish fold se situe entre 1200 € et 1400 € (compter un peu plus pour un Highland fold).

Ces prix s'entendent pour un très beau chat, correspondant parfaitement au standard. Et doit inclure au minimum : les tests génétiques des parents, le pedigree, la puce électronique, les vaccins (y compris leucose) + les rappels, la stérilisation ou castration pour les chats non destinés à l'élevage.

En France, les prix sont libres et personne n'oblige personne à acheter si le prix ne convient pas. On note ainsi de grosses disparités concernant le prix des chatons Scottish folds, allant de 600 € à 2500 € (prix indiqués en 2012 sur les sites internet ou les annonces en France).

Si un prix trop bas indique souvent un élevage douteux (voir la rubrique consacrée aux dessous de l'élevage), un prix supérieur à 1500 € pour un chaton Scottish fold n'est pas justifié.

De même que 1200 € pour un Scottish fold vendu à l'âge de 9 ou 10 semaines (ce qui est beaucoup trop tôt et signifie qu'il n'a pas eu son rappel de vaccins), non stérilisé, sans vaccin leucose, et pas spécialement bien typé, est beaucoup trop cher. 

Rappelons qu'un élevage sérieux se doit de vendre un chaton entièrement vacciné, Leucose inclus (primo + rappels), et que les chatons ne doivent pas quitter leur maman avant l'âge de 12 semaines.