Chatons British longhair et Scottish fold crèmes

Génétique : le gène Fd qui fait plier les oreilles 

Oreilles droites, oreilles pliées, poils longs, poils courts... Ca fait beaucoup de variété au sein d'une même portée, ce qui intrigue certaines personnes qui se demandent : Pourquoi n'y a-t'il pas que des Scottish Folds dans une portée de Scottish folds ? Et pire encore, pourquoi dans certains cas n'y a-t'il carrément aucun chaton scottish fold dans une portée née pourtant d'une maman fold ?

Si on compte plusieurs races différentes au sein d'une même portée, c'est tout simplement parce qu'en matière d'élevage de Scottish et Highland folds, il y a une règle absolue : il ne faut jamais croiser deux chats à oreilles pliées entre eux. Ce croisement est d'ailleurs interdit par le LOOF qui ne délivrerait pas de pedigree pour les chatons issus d'un croisement Scottish fold x Scottish fold.

Lorsque les Ross ont commencé l'élevage, ils ont d'abord marié Snooks (une fille fold de Susie) avec un chat de gouttière. De cette portée, ils ont gardé un mâle scottish fold (Snowball) qui fut marié avec une British Shorthair. Et petit à petit ils développèrent cette nouvelle race. Mais malheureusement, au fil des divers croisements pratiqués (scottish fold et british shorthair, scottish fold et chat de gouttière, scottish fold et scottish fold), on se rend compte que certaines anomalies osseuses apparaissent sur des chats à oreilles pliées.

Des études génétiques sont alors menées aux Etats Unis où l'on découvre que les oreilles pliées proviennent d'une mutation génétique naturelle et que celle-ci résulte d'un seul gène, le gène Fd. Ces études démontrent qu'il est formellement déconseillé de croiser deux chats à oreilles pliées entre eux. Le mariage idéal et indispensable à un élevage sain, étant : un chat à oreilles pliées (Fd) et un chat à oreilles droites (fd). Les chatons issus d'un tel croisement seront alors hétérozygotes Fdfd, et ne connaîtront pas les problèmes rencontrés chez les chats issus de deux parents folds.

Chaton scottish fold lilac de la chatterie du Spiban

Le gène fold Fd étant un gène dominant, il suffit que l'un des parent le porte pour qu'il s'exprime, c'est pourquoi, il suffit d'un parent à oreilles pliées pour que puissent naître des chatons Scottish Folds dans une portée. Théoriquement le nombre de chatons folds par portée serait de 50 %, mais ce chiffre ne reste qu'une statistique. Dans les faits, les mystères de la vie, font qu'il est tout à fait possible que sur une même portée, le gène fold s'exprime sur 4 chatons sur 5 par exemple, ou ne s'exprime pas du tout sur l'ensemble de la portée. Tandis que pour la portée suivante, les résultats pourront être inversés.

Les chatons peuvent également être à poils longs, même si les deux parents sont à poils courts (mais tous les deux porteurs du locus "l" poils longs, ce qui est très fréquent).

Vous l'aurez compris, lorsque l'on élève des Scottish folds, il faut aimer les surprises. Puisque dans une seule portée on peut donc avoir 4 races différentes : le Scottish Fold (poils court, oreilles pliées), le Highland Fold (poils longs, oreilles pliées), le British Shorthair ou Scottish straight (poils courts, oreilles droites) et le British longhair ou Highland straight (poils longs, oreilles droites).

Chaton scottish fold lilac joue avec sa souris