British shorthair VS Scottish Straight : le bal des hypocrites

Adorable petit chaton british shorthair bleu  

Après ce long historique, vous comprenez sans doute mieux pourquoi à la Chatterie des Bluebell Cats, nous continuons à appeler nos chatons à oreilles droites des British shorthair ou British longhair (pour ceux qui ont le poil long).

Assez d'hypocrisie ! Pendant 7 ans, nos chatons ont eu des pedigrees de British shorthair, et soudain, il faudrait que ça change (une fois de plus). Nous disons clairement NON ! Nous élevons depuis plus de 20 ans des Scottish folds et des British.

Dans le grand public, qui connait le Scottish Straight aujourd'hui ? Plus personne, et pour cause, pendant 7 ans il a été exclu du monde félin. C'est pourquoi les chatons qui naissent à la chatterie des BluebellCats sont identifiés comme des British et non comme des straights. Néanmoins, puisqu'en France nous sommes en situation de Livre d'Origine unique et que nous ne souhaitons pas vendre nos chatons sans pedigree, ils auront donc un pedigree de Scottish Straight

De l'hypocrisie ce n'est pas ce qui manque dans le monde félin. Que dire de ces éleveurs qui ont été à la base de ce changement de standard. Ceux qui ont indiqué au LOOF qu’ils espéraient à plus ou moins long terme « pouvoir se passer du British et arriver à ne marier les Scottish Folds qu’aux Scottish Straights ». Se passer du British, refuser le pedigree de British aux chatons à oreilles droites et pourtant... Pourtant sur leurs sites internet et dans les annonces de ces mêmes éleveurs que peut-on lire ? Qu'ils vendent des chatons Scottish Straight (British shorthair) !!! Et oui, on ne veut plus du British, sauf quand c'est "vendeur". Certains des membres du Club de race qui a été à l'origine de ce rejet du British, utilisent à un moment ou un autre le terme "British" pour vendre leurs chatons straights...

Hypocrites également ces éleveurs qui dénigrent les British issus de Scottish sous prétexte que rien ne vaut un 100 % British. Là aussi, quand on a l'occasion de regarder des pedigrees de British, on se rend compte qu'un grand nombre d'entre eux ne comportent pas uniquement des British. Là encore, le Club qui défend le 100 % British sur 4 générations semble avoir du mal à trouver des éleveurs entrant dans ce moule et a du ouvrir une rubrique pour permettre à leurs adhérents de vendre leurs chatons British qui, je cite : "sur 4 générations pourra faire apparaître des chats de race autre que British (Fold, Persan, Chartreux ou autres)." Alors, il y a de quoi rire quand ces mêmes personnes vous disent que si vous achetez un "Straight" vous n'aurez pas l'équivalent d'un British...

J'ai sous les yeux un pedigree de chaton British shorthair (issu de deux parents British) né en 2010, dans lequel on trouve du persan, de l'exotic shorthair, du scottish fold, de l'highland fold et seulement 16 British...

A la chatterie des Bluebell Cats, lorsque vous achetez un British (qui aura un pedigree de Scottish Straight), il y a de grandes probabilités qu'il ait autant, voire plus de British dans son ascendance que des chatons au pedigree de British

Sur 4 générations, les chatons de Dinette et Flame ont 24 British sur leurs pedigrees et 6 Scottish folds. Aucune autre race. Ils sont bien plus "British" que de nombreux British reconnus comme tels par le LOOF.

 Chaton British shorthair bleu